mardi 13 juillet 2010

Chut... Chute


Je m'en veux d'être restée muette. Ce n'est pas possible que je sois restée bouche bée. En même temps, la scène à laquelle je venais d'assister était tellement énorme qu'il a fallu que je me pince pour être sûre que je ne dormais pas. Ecoutez plutôt ce que j'ai entendu en salle des profs quelques jours avant la fin des cours :

"Non, il est hors de question que je passe cette vidéo aux élèves ! Je suis désolée mais Hitler n'a rien fait de plus horrible que les autres ... Regarde Pétain. Tu comprends on parle toujours de l'Allemagne. Et ça m'énerve ! Après tout Hitler n'était pas le seul ... Pourquoi ne passe-t-on jamais de documentaires sur Mussolini ou sur Franco. En plus, les élèves n'y comprennent rien. Non, moi, je refuse de passer une vidéo sur Hitler aux élèves. Ca stigmatise l'Allemagne!"

Notons que ces propos ont été tenus par une collègue d'allemand qui devait remplacer une prof d'histoire.

Sur le coup, ses arguments m'ont paru... défendables... mais très rapidement, j'ai senti une colère incroyable monter en moi. Comment ai-je pu me laisser avoir si facilement ? Comment ai-je pu adhérer une seule seconde à cette thèse ?

Que craint cette personne au fond ? A-t-elle peur que les élèves n'aiment pas l'Allemagne parce qu'elle a été nazie il y a 65 ans ? C'est ridicule !

Vraiment, je ne comprends pas. Quel intérêt a cette personne à agir de la sorte ?

...


Et si vous aviez assisté à cette même scène, qu'auriez-vous dit ?


Noée

2 commentaires:

CC a dit…

Sarkozy lui-même, lors de sa dernière intervention télévisée à dit quelque chose comme ça : "On ne va pas faire payer les crimes nazis à l'Allemagne jusqu'à la fin des temps..."

J'ai été profondément choquée aussi, car il y a belle lurette qu'on ne fait plus payer les crimes nazis aux Allemands et c'est absolument clair...

Je ne sais pas ce que j'aurais répondu à ta collègue, mais peut-être bien quelque chose du genre : "Tu crois que les élèves ne comprennent pas qu'Hitler est mort depuis longtemps, tout comme Néron, Napoléon et Staline ? Faut pas prendre les élèves pour des cons, ils risquent de faire pareil !"

Noée a dit…

Je crois aussi qu'en voulant minimiser des crimes atroces sous couvert de "le passé c'est le passé... Tout ça c'est trop loin... Plus personne ne se souvient aujourd'hui ", on risque d'apporter de l'eau au moulin de l'extrême droite. Oublier les crimes c'est aussi oublier comment Hitler, par exemple, est monté au pouvoir et comment ses idées sont devenues "normales".

Regardons ce qu'il se passe avec les gens du voyage !!! Le gouvernement passe par une crise profonde et grave avec l'affaire Bettencourt et que trouve-t-on pour nous divertir : les gens du voyage !